Archives du mot-clé web 2.0

Connaissez vous PatientsLikeMe ?

Tout le monde devrait s’inscrire sur PatientsLikeMe !

Le concept n’est pas plus compliqué qu’un carnet de santé en ligne :

  • inscription gratuite et anonyme (disons, pas plus que les autres réseaux sociaux),
  • saisie de vos données médicales horodatées,
  • possibilité de consulter (tableaux graphiques) et d’extraire ces données à tout moment.

Bénéfices immédiats :

  • suivi de votre santé (maladies, traitements, état général, …) sur le long terme,
  • fourniture simplifiée d’un historique complet et plus fiable que votre simple mémoire, à chaque rencontre avec un médecin (le nombre de fois ou on m’a demandé de réciter par cœur l’historique de la pathologie et les traitements de mon fils …),
  • prise de contact simplifiée avec les personnes souffrant d’affections similaires (échanges, prévention, soutien, partage).

Bénéfices induits :

  • consultation d’une base de données importante sur des évaluations de traitements (par exemple, le Cellcept pris par mon fils ou l’Inexium pour moi même) et de symptômes,
  • meilleure aperçu de l’évolution supposée d’une pathologie.

PatientsLikeMe est un véritable exemple de la puissance des données. Il n’y a pas d’administrations ni de médecins derrière la création de cet outil. Simplement des individus partageant des expériences. Bien sur, la plupart des professionnels de santé expliqueront doctement que ces analyses ne valent pas grand chose, car elles ne sont pas réalisées dans un cadre rigoureusement scientifique ;  Jamie Heywood, le créateur du site, n’est pas de cet avis. Je vous invite à l’écouter (via TED).

Une section Research vient d’ouvrir sur PatientsLikeMe. On y trouve, par exemple, une étude sur les effets secondaires du Lithium.

Aujourd’hui, PatientsLikeMe n’existe qu’en anglais et n’accueille que les patients atteints de certaines maladie graves. Je rêve d’une initiative de ce genre plus ouverte et localisée en français … y a qu’a !

Publicités

Mes services préférés sur la toile

En ce début 2009, voici un petit aperçu des applications web que j’utilise fréquemment. J’ai exclu volontairement les services un peu standards comme le e-commerce (Amazon, ooshop …) , les sites d’actualités ou mon programme TV ;-).

Google (*)

Google a tout compris au web. Malgré tout ce qu’on peut dire sur la firme, ils façonnent aujourd’hui les habitudes de demain. Quand on voit la puissance d’outils tels que Google Calendar, GMail, Google/ig ou Google Document, on peut se demander pourquoi toutes les PME ne sont pas encore équipées de leur offre. Google a vraiment une vision à 360° des usages de l’internet, avec le recul cela me laisse pantois (cf la liste des services google). (ha tiens marrant, j’ai oublié le moteur de recherche dans cette liste …. !!!).

flickr

Je suis abonné à un compte pro Flickr. Je l’utilise principalement pour mettre en ligne des photos et des vidéos privées. Pour cela je trouve  que la fonction de pass est très pratique. Sur un album j’envoie par email une url spécifique et les personnes que j’ai choisi peuvent consulter les photos et vidéos contenus dans cet album. J’apprécie beaucoup l’ergonomie de flickr, qui a été pour moi un des premiers site web 2.0 a me marquer vraiment.

Linkedin

Linkedin est un vétéran du réseau social professionnel mais qui réussi parfaitement. Le service rendu, même en version gratuite, est excellent. Linkedin ne cesse d’ajouter de nouvelles fonctionnalités comme les groupes, les applications, le profil en plusieurs langues ; le tout dégageant une véritable impression de finition et de qualité.

Personnellement, je l’utilise pour gérer mes contacts professionnels (dingue non ?) et ma réputation numérique à l’intention des pros (cf mon profil sur Linkedin).

Facebook

Malgré les mises en garde des médias de masse et d’autres analystes, j’utilise Facebook parce que c’est fun ! Je le limite à mes amis et quelques collègues et je prend bien soin de ne pas diffuser d’informations aux autres membre de la plateforme. Certes, c’est faire confiance à Facebook sur l’utilisation de mes données personnelles mais soit, si un jour mon adresse gmail est trop spamée, j’irais en créer une autre !

J’avoue tout de même réfléchir aux implications liées au déversement de tant de données personnelles à un seul endroit.

Deezer

Utilisateur régulier de Last.fm je suis passé à Deezer uniquement pour jouer de la musique à la demande. En vieillissant, je suis moins disponible pour découvrir de nouveaux sons :-p. Je trouve que la fonction de recherche manque de précision mais, en général je déniche le morceau que je veux entendre.

Dropbox et Mozy

Mozy est un service super pratique de backup de ses données en ligne. J’en ai déjà parlé sur ce site, je pense que ce service a un grand avenir devant lui. Dropbox est un peu différent, il me permet simplement de partager des fichiers entre différents ordinateurs. C’est l’idéal si vous avez un poste à la maison et un au travail, ce service évite le sempiternel manège de la clef USB. Il permet également de diffuser des liens vers ces fichiers. C’est rapide et efficace.

mon blog

Ce modeste blog (sous wordpress) est aussi un outil pour moi. Son objectif est double :

  • communiquer des informations personnelles à mon sujet,
  • diffuser mes opinions et afficher mon niveau d’expertise dans certains domaines,
  • contrôler ces informations.

En effet, outre l’envie d’informer mes proches de ce qui se passe dans ma vie, un blog, plus qu’un cv, permet de vous présenter de la façon qui vous ressemble le plus. Une démonstration un peu rapide : si aujourd’hui vous tapez mon nom sur un moteur de recherche internet, vous trouverez majoritairement les contenus que j’ai rédigé. J’utilise donc mon blog pour parler des sujets qui m’intéressent ET qui me mettent en valeur.

Et le reste ?

pour plus tard 😉 le web fourmille de services à découvrir

Bim Loic !

Tiens, ça fait longtemps que notre président des blogueurs, malheureusement pour nous expatrié aux USA (alors que toute de même, Sarko a gagné, y en a qui n’ont pas de parole) n’avais plus trop fait parlé de lui. (sauf pour la super conférence méga-hype du web 3 point zéro mais là, j’ai les dents du fonds qui baignent …)

Lolo a monté sa startup dans l’espoir secret de la revendre 100 millions de $ a Google.

J’ai testé et j’ai détesté. Rien que le concept de base je ne pige pas – faire un twitter de la vidéo … gasp !

Comme, zut, je suis en convalescence, je vous propose d’écouter ce qu’en dit Loren Feldman de 1938media.com. J’adore le « You’ve got VC money, hire a fucking designer ! »

Merci Gilles pour l’info.

Web 2.0 : Définitions et composantes (partie 1 sur 2) – Clever Link – Clever Age

Je suis toujours impressionné par la capacité d’analyse et le recul de Frédéric Bon sur les nouvelles technologies ; il le prouve encore en publiant cette chronique sur le site de Clever Age :

Web 2.0 : Définitions et composantes (partie 1 sur 2)

J’ai enfin une bonne raison de voter !

La France, on l’aime ou on la quitte !?

Apparemment une France à gauche ça serait trop pour certains !

 »Et que ferez-vous si votre candidat est battu ?

Je suis très optimiste. Mais si la gauche l’emporte, je m’installerai à San Francisco. C’est là où les choses se passent, là où l’on créé. »

(Monseigneur le présiblog – en instance de départure aux states)