Archives mensuelles : janvier 2014

Nous avons désespérément besoin de vieux développeurs

La proposition de faire une liste des 100 meilleurs développeurs exprimés par Tariq Krim auquel Frédéric Hardy a réagi déclenche chez moi des réactions ambivalentes.

Tout d’abord, comme Frédéric, je pense que cette initiative relève plus de la simple communication. A ce titre, j’estime que les différentes associations, comme l’AFUP, l’AFSY, FranceJS, ParisWeb, La Cuisine du Web, le MUNCI etc. (je cite celles qui me viennent à l’esprit) devrait être plus soutenue et avoir une meilleur oreille auprès de nos décideurs. Plus que quelques entrepreneurs à succès faisant quasiment tout leur business hors de France (ce que je ne critique pas en soi) ; la définition même d’un entrepreneur à succès semblant être d’avoir réussi à s’expatrier aux US.

Tout de même, j’estime qu’il faut extraire un point positif dans cette volonté d’établir une telle liste. Si l’on peut faire un classement des développeurs, cela veut bien dire que chaque développeur n’est pas forcément comparable à un autre. In extenso, cela revient à envisager, qu’au lieu de considérer le développeur comme une ressource interchangeable et homogène, il est nécessaire d’accompagner sa carrière et de construire des équipes techs qui feront la différence au niveau business. Quelque chose complètement perçu outre-atlantique mais pas franchement ici ; où l’on préfère mettre en avant les fonctions managériales, commerciales ou marketing que technique.

C’est peut être capilo tracté, mais en ce sens, j’adhère complètement aux propos de M Krim. Il nous faut une culture promouvant le métier et la carrière de développeur.

Pour conclure, je reste complètement en phase avec le discours de François Zaninoto tenu lors de la table ronde qui a eu lieu au Forum PHP 2012 : nous avons désespérément besoin de vieux développeurs.