Archives mensuelles : janvier 2009

Le favicon c’est pas …

Tiens, après le moteur de recherche, Google Analytics a aussi un nouveau favicon :

Il est tout de même un peu mieux que celui de base :

Publicités

Utiliser le système d’évènements de Symfony

Le système d’évènements de Symfony est une avancée particulièrement intéressante dans le framework. Toutefois, la documentation officielle est un peu spartiate sur le domaine. Voici donc un exemple pratique plus didactique pour utiliser les évènements.

Le système d’évènement de Symfony est basé sur le motif de programmation observer qui est un grand classique du genre.

Tout d’abord, il faut enregistrer le listener. On peut le faire à peu près n’importe ou, par exemple dans le preExecute du code d’un contrôleur, ou plus globalement dans le fichier config/ProjectConfiguration.class.php qui va gérer la configuration globale de votre projet.

    
class ProjectConfiguration extends sfProjectConfiguration
{
  public function setup()
  {
    // listener
    if (!sfConfig::get('already_event_connected', false))
    {
      $this->getEventDispatcher()->connect('a.name', 'aclass::dosomething');
      sfConfig::set('already_event_connected', true);
    }
  }
}

Ce code vous assure que le listener sera enregistré une unique fois. En effet, si il est enregistré deux fois, a chaque notification il sera exécuté deux fois ….

Ensuite, n’importe ou dans votre code, vous pouvez « lancer » cet évènement. Par exemple, dans le code d’un contrôleur.

    // notification
    sfContext::getInstance()->getEventDispatcher()->notify(new sfEvent(get_class($this), 'a.name', 
    array(
      'a_var' => $foo,
      'another_var' => $bar,
    )));

La fonction de callback, ici une méthode statique, récupère un objet sfEvent en paramètre. Via ce dernier, on a également accès aux variables passées lors de la notification de l’évènement.

// dans la classe aclass
public static function dosomething (sfEvent $event)
{
  $foo = $event['a_var'];
  $bar = $event['another_var'];
  // code
}

Et voilà, à vous de jouer.

Astuce symfony : changer le chemin du cookie de session de symfony

Symfony va stocker les informations de l’utilisateur courant dans un cookie de session avec / comme chemin. Si vous avez plusieurs applications symfony sur le même serveur et si celles ci sont gérées via des alias apache et non des virtual host, cela peut poser problème. En effet, une fois loggué sur une application, vous pouvez naviguer sur une autre avec tous les crédentials et autre variables de session définies sur cette première application.

Pour changer cela, voici comment je procède. Il faut simplement ajouter un fichier config/factories.yml et y insérer les lignes suivantes :

all:
  storage:
    class: sfSessionStorage
    param:
      session_cookie_path: 

Macworld 2009, c’est pour lundi !

Comment je le sais ? Une vielle entrée de ce blog fait des records d’audience en ce moment !

http://www.glagla.org/weblog/2006/02/28/apple-doit-annoncer-quelque-chose-aujourd-hui/

Personnellement, j’aimerais bien qu’Apple annonce la sortie d’un Netbook avec un OS optimisé pour. On verra bien !

Mes services préférés sur la toile

En ce début 2009, voici un petit aperçu des applications web que j’utilise fréquemment. J’ai exclu volontairement les services un peu standards comme le e-commerce (Amazon, ooshop …) , les sites d’actualités ou mon programme TV ;-).

Google (*)

Google a tout compris au web. Malgré tout ce qu’on peut dire sur la firme, ils façonnent aujourd’hui les habitudes de demain. Quand on voit la puissance d’outils tels que Google Calendar, GMail, Google/ig ou Google Document, on peut se demander pourquoi toutes les PME ne sont pas encore équipées de leur offre. Google a vraiment une vision à 360° des usages de l’internet, avec le recul cela me laisse pantois (cf la liste des services google). (ha tiens marrant, j’ai oublié le moteur de recherche dans cette liste …. !!!).

flickr

Je suis abonné à un compte pro Flickr. Je l’utilise principalement pour mettre en ligne des photos et des vidéos privées. Pour cela je trouve  que la fonction de pass est très pratique. Sur un album j’envoie par email une url spécifique et les personnes que j’ai choisi peuvent consulter les photos et vidéos contenus dans cet album. J’apprécie beaucoup l’ergonomie de flickr, qui a été pour moi un des premiers site web 2.0 a me marquer vraiment.

Linkedin

Linkedin est un vétéran du réseau social professionnel mais qui réussi parfaitement. Le service rendu, même en version gratuite, est excellent. Linkedin ne cesse d’ajouter de nouvelles fonctionnalités comme les groupes, les applications, le profil en plusieurs langues ; le tout dégageant une véritable impression de finition et de qualité.

Personnellement, je l’utilise pour gérer mes contacts professionnels (dingue non ?) et ma réputation numérique à l’intention des pros (cf mon profil sur Linkedin).

Facebook

Malgré les mises en garde des médias de masse et d’autres analystes, j’utilise Facebook parce que c’est fun ! Je le limite à mes amis et quelques collègues et je prend bien soin de ne pas diffuser d’informations aux autres membre de la plateforme. Certes, c’est faire confiance à Facebook sur l’utilisation de mes données personnelles mais soit, si un jour mon adresse gmail est trop spamée, j’irais en créer une autre !

J’avoue tout de même réfléchir aux implications liées au déversement de tant de données personnelles à un seul endroit.

Deezer

Utilisateur régulier de Last.fm je suis passé à Deezer uniquement pour jouer de la musique à la demande. En vieillissant, je suis moins disponible pour découvrir de nouveaux sons :-p. Je trouve que la fonction de recherche manque de précision mais, en général je déniche le morceau que je veux entendre.

Dropbox et Mozy

Mozy est un service super pratique de backup de ses données en ligne. J’en ai déjà parlé sur ce site, je pense que ce service a un grand avenir devant lui. Dropbox est un peu différent, il me permet simplement de partager des fichiers entre différents ordinateurs. C’est l’idéal si vous avez un poste à la maison et un au travail, ce service évite le sempiternel manège de la clef USB. Il permet également de diffuser des liens vers ces fichiers. C’est rapide et efficace.

mon blog

Ce modeste blog (sous wordpress) est aussi un outil pour moi. Son objectif est double :

  • communiquer des informations personnelles à mon sujet,
  • diffuser mes opinions et afficher mon niveau d’expertise dans certains domaines,
  • contrôler ces informations.

En effet, outre l’envie d’informer mes proches de ce qui se passe dans ma vie, un blog, plus qu’un cv, permet de vous présenter de la façon qui vous ressemble le plus. Une démonstration un peu rapide : si aujourd’hui vous tapez mon nom sur un moteur de recherche internet, vous trouverez majoritairement les contenus que j’ai rédigé. J’utilise donc mon blog pour parler des sujets qui m’intéressent ET qui me mettent en valeur.

Et le reste ?

pour plus tard 😉 le web fourmille de services à découvrir