Acheter des prestations informatiques – #1 – la garantie

garantiethumbnail1.jpgHabituer à vendre ou faire vendre des prestations en informatique, je me lance dans une série de billets donnant quelques recettes au sujet de l’achat de prestations informatiques. J’espère être pertinent. On attaque plutôt par la fin en traitant de la garantie et quelques recettes afin d’optimiser la vie de votre logiciel dans “l’après projet”. Ce point est souvent négligé par les acheteurs alors qu’il m’apparait vital de s’y intéresser le plus tôt possible.

Cet article fait partie de la série : Acheter des prestations informatiques.

“Je comprends qu’une voiture neuve propose une garantie limitée car la mécanique s’use, mais mon logiciel lui, il ne s’use pas, pourquoi devrais je financer sa maintenance ?”

Tout d’abord c’est vrai, un logiciel ne s’use pas. Toutefois, certains paramètres sont susceptibles d’altérer son fonctionnement dans le temps :

  • les données qu’ils gèrent évoluent, avec, par exemple, un plus gros volume de données à gérer,
  • son utilisation évolue, avec des usages différents, avec un plus grand nombre d’utilisateurs, avec des modalités de consultations différentes (comme l’arrivée d’un nouveau navigateur pour les applications webs),
  • son environnement évolue : système d’exploitation, briques tierces comme les bases de données ou autres librairies.

En maitrisant précisément l’environnement du logiciel on peut espérer faire de substantielles économies sur les coût de maintenance.

Enfin, tous les logiciels ont des défauts de conception et/ou de réalisation. Ceux ci sont souvent peu visibles mais peuvent apparaitre avec le temps et les variations des usages.

Maintenir un logiciel dans le temps requiert naturellement des interventions ponctuelles pour corriger les problèmes mais également, et on y pense peu, génère un coût associé au maintien des compétences chez le prestataires chargé de ces travaux de correction.

Pour parer à cela les éditeurs font de la veille technologique sur leur produit et restent à l’écoute de leurs clients. Les prestataires de services vous proposent des contrats de TMA (Tierce Maintenance Applicative).

1er enseignement : maintenir un logiciel a un coût, celui ci sera porté par une garantie éditeur, de la TMA ou des prestations que vous solliciterez ponctuellement. Le recours au logiciel libre n’améliore pas forcément ce point.


Je discutais récemment avec une relation professionnelle au sujet des logiciels fabriqués à façon et des garanties proposées par les prestataires les produisant. Il m’expliquait que lui même proposait systématiquement une garantie d’un an.
– sans rien facturer ?
– non non !
– mais tu rattrapes ce coût sur le développement initial ?
– …. et bien … oui forcément, il faut bien gagner sa croûte …
– et pourquoi ne pas afficher ce coût clairement, ou proposer de réduire cette période à quelques mois et passer sur une TMA ensuite ?
– bah, la plupart des clients ne sont pas prêts à payer pour ça, ils veulent du gratuit.

2ème enseignement : la garantie gratuite n’existe pas ; personne ne propose rien gratuitement en fait, les coûts sont simplement déplacés ailleurs.Si vous achetez du service, méfier vous du gratuit !


Il est primordial pour un acheteur de savoir comment est réparti son budget ; ce budget ne sera pas simplement consommé pendant la durée de réalisation du projet. Il est impératif de penser à la vie de votre projet dans le temps – imaginer que livré, il va ronronner tout seul et que vous pourrez l’oublier est illusoire. Il est donc vital de réfléchir au plus tôt à comment il va être possible de gérer son développement dans le temps.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s